Les lombalgies sont courantes dans la population et peuvent avoir un impact délétère majeur sur votre qualité de vie.

Cette section du site Web est conçue pour vous informer sur le système de vis pédiculaire NeoTM ainsi que sur le système de cage intersomatique NeoTM.

Cette information ne serait en rien remplacer les informations spécifiques à votre pathologie que les différents professionnels de santé vous communiqueraient.

Ces informations ne sont que destinées à répondre à certains de vos questionnements afin de vous aider à préparer vos discussions avec les professionnels de santé sur une procédure chirurgicale potentielle. Toutes les informations ici ne s’appliqueront pas à votre traitement individuel ni aux résultats cliniques individuels.

Contexte

À propos de la colonne vertébrale

La colonne vertébrale humaine joue un rôle extrêmement important dans notre corps car en plus de supporter le poids du haut du corps dans une certaine posture, elle permet mouvement, flexibilité et protège la moelle épinière.

Elle est composée de 24 os ou vertèbres et est divisé en différentes sous-régions. Ces sous-régions sont appelées colonne cervicale, colonne thoracique, colonne lombaire, sacrum et coccyx.

Les vertèbres sont séparées les unes aux autres par les disques intervertébraux. Chaque disque forme une articulation pour permettre le mouvement de la colonne vertébrale. Le disque est composé de deux parties, une couche externe dure et fibreuse (anneau fibreux) et un centre mou et gélatineux (nucleus pulposus). Ces deux parties du disque sont complémentaires et offrent à la colonne vertébrale la mobilité nécessaire ainsi qu’une fonction d’amortisseur de choc. Sur la partie arrière de la vertèbre, au-dessus et en dessous de chaque vertèbre se trouvent des articulations appelées articulations à facettes.

Les vertèbres de la colonne vertébrale s’alignent de sorte que leurs canaux vertébraux forment un tube osseux creux qui protège la moelle épinière des dommages externes mécaniques mais aussi des infections. Entre les vertèbres se trouvent de petits espaces appelés canaux intervertébraux permettant aux nerfs rachidiens de sortir de la moelle épinière et de se connecter aux différentes régions du corps.

Votre maladie

Qu’est-ce qui peut causer de la douleur?

La lombalgie est un trouble impliquant les muscles, les nerfs et les os du dos. Il est courant et touche environ 80% de la population à un moment ou à l’autre de sa vie. Les affections osseuses et articulaires qui mènent à des lombalgies sont, ou d’origine congénitales (existant dès la naissance), ou d’origine dégénérative (résultant de l’usure) ou d’origine traumatique (résultant d‘un accident ou d’une blessure). Les symptômes sont principalement causés par une instabilité de la colonne vertébrale, ou par un disque, des structures osseuses ou des ligaments compressant des racines nerveuses ou la moelle épinière.

Maladie dégénérative du disque (DDD)

En vieillissant, la teneur en eau et en protéines du cartilage du corps change. Ce changement se traduit par un cartilage plus faible, plus fin et plus fragile. Parce que les disques et les articulations reliant les vertèbres (articulations à facettes) sont en partie composés de cartilage, ces zones sont sujettes à des changements dégénératifs. Ces changements provoquent une hernie, un gonflement ou une fuite du disque. Les renflements ou les fuites peuvent finir par comprimer les racines nerveuses et la moelle épinière, provoquant des symptômes comprenant, mais sans s’y limiter, des douleurs dans le bas du dos et /ou aux jambes.

Sténose spinale

La sténose vertébrale est un rétrécissement des espaces dans la colonne vertébrale, qui peut exercer une pression sur les nerfs qui traversent la colonne vertébrale. La sténose vertébrale survient le plus souvent dans le bas du dos et le cou. En fonction de l’emplacement et de l’ampleur du rétrécissement, un nerf rachidien ou la moelle épinière peuvent au fil du temps être comprimer et provoquer des douleurs, des picotements, des engourdissements et / ou une faiblesse musculaire.

Spondylolisthésis

Spondylolisthésis est la signification latine pour «corps vertébral glissé», et il est diagnostiqué lorsqu’une vertèbre glisse vers l’avant sur celle en dessous. Cette condition se produit en conséquence du processus général de vieillissement dans laquelle les os, les articulations et les ligaments de la colonne vertébrale deviennent faibles et moins aptes à maintenir la colonne vertébrale dans son alignement. Elle peut aussi être causée par des fractures de fatigue ou anomalies congénitales, et dans de rares cas, être aussi causée par une tumeur ou un traumatisme.

Scoliose dégénérative

La scoliose dégénérative décrit une courbure latérale de la colonne vertébrale causée par la dégénérescence des articulations facettaires et des disques intervertébraux qui sont les parties mobiles de la colonne vertébrale. Cette dégénérescence adulte et l’asymétrie de la colonne vertébrale qui en résulte survient généralement de façon insidieuse au fil du temps à mesure qu’une personne vieillit. Ceux-ci provoquent des symptômes tels notamment des douleurs au bas du dos et / ou dans les jambes.

Lésions traumatiques aux os et aux articulations

Les fractures de la colonne thoraco-lombaire et du sacrum affectent le plus souvent les personnes âgées atteintes d’ostéoporose. Pour ces personnes, parfois même des contraintes minimes sur la colonne vertébrale peuvent entraîner une fracture osseuse. Les fractures vertébrales chez les patients plus jeunes surviennent principalement après un traumatisme grave, comme des accidents de la route ou des chutes.

Les tumeurs

La lombalgie peut également être causée par des tumeurs qui prennent naissance dans les os de la colonne vertébrale et de la moelle épinière, et celles qui proviennent d’ailleurs et qui se propagent à ces zones (métastases).

Solutions

Quelles sont mes options de traitement ?

Avec votre médecin, vous pourrez discuter des options de traitement adaptées à votre situation individuelle. Les maux de dos peuvent souvent être traités avec une combinaison de traitements conservateurs, tels que la thérapie manuelle, l’exercice, les médicaments et les changements de style de vie.
Si les symptômes ne s’améliorent pas avec un traitement conservateur ou si les symptômes augmentent ou s’aggravent, les médecins peuvent recommander une chirurgie de la colonne vertébrale.

Une technique chirurgicale connue sous le nom  « arthrodèse lombaire » est utilisée pour traiter ces troubles. Des implants en titane tels que vis pédiculaires, tiges et cages intersomatiques sont utilisées pour soulager la douleur en éliminant la pression sur la moelle épinière ou sur les racines nerveuses et pour fusionner ensemble deux ou plusieurs vertèbres adjacentes avec comme objectif est de stabiliser la colonne vertébrale et d’arrêter le mouvement des segments vertébraux douloureux.

Seul votre médecin déterminera lors de la chirurgie de fusion vertébrale au niveau thoraco-lombaire, si l’utilisation des implants Neo est une bonne option.

À quoi puis-je m’attendre?